dessin : Amandine Urruty

dimanche 22 avril 2018

Clonck se répand

Amis de Paris, vous le trouverez dans les librairies Millepages, Texture et La Belle Lurette. Amis de Strasbourg, vous le trouverez à la librairie Kleber. Amis de Nantes, vous le trouverez à la librairie Coiffard. Amis de Lourdes, vous le trouverez à la librairie Le Square. Amis de Bordeaux, vous le trouverez à la librairie La Machine à lire. Amis de Bayonne, vous le trouverez dans les librairies l’Alinéa, Elkar et Jakin. Amis de Biarritz, vous le trouverez à la librairie Le Festin nu. Amis de Toulouse, vous le trouverez à la librairie Floury Frères. Amis de Beaupréau, vous le trouverez à la librairie La Parenthèse. Amis de Montfort-en-Chalosse, vous le trouverez à la librairie Le Chapeau rouge. Amis de Villeneuve-sur-Lot, vous le trouverez à la librairie Livresse. Vous pouvez également le commander dans les librairies qui ne s’intéressent pas à mon travail. Si vous le leur demandez gentiment, je suis persuadé qu’elles feront un effort.

L’emploi que je ne cherche pas

Je réponds à mon conseiller d'aide à l’emploi que je n’ai pas besoin de gagner beaucoup d’argent, non, qu’il me suffit de gagner de quoi vivre, pas beaucoup plus, mais pas beaucoup moins non plus. Cette réponse le rassure un peu. Il me le dit. C'est un soulagement pour lui. De courte durée car j’ajoute à présent : Je veux trouver un emploi qui ne soit pas trop pénible physiquement car je ne suis pas une bête de somme, pas trop débile et répétitif car je ne suis pas une machine, un emploi qui ne me fasse pas trop honte, de préférence, et qui ne consiste pas en une forme d’exploitation de la misère du monde, un emploi qui ne se limite pas à profiter lâchement même indirectement du sale système qui peu à peu détruit la plupart d’entre nous, un emploi qui ne me force pas à mentir et à me mentir à moi-même, un emploi qui ne contribue pas à la destruction de la faune et de la flore, même indirectement, un emploi qui ne m’oblige pas à exploiter la bêtise humaine à des fins mercantiles, si possible, etc. Je précise que je n’ai bien sûr aucun diplôme.

Vieille dame perdue

Où ai-je rangé ma vieille dame ? Impossible de mettre la main dessus. Elle ne doit pourtant pas être bien loin. Est-ce que quelqu’un a vu une vieille dame phosphorescente ? Pardon, je ne l’avais pas précisé. Oui, c’est une vieille dame phosphorescente. Il m’est impossible de me repérer dans la nuit sans elle. Important. Me contacter en MP.

Travail de nuit

Cette nuit, je tenais à moi seul une crêperie dans le quartier du Bouffay. Incroyablement nombreux, les clients se bousculaient dans l’entrée du restaurant, tous estimant nécessaire de préciser qu’ils venaient « pour le coup de feu ». Ensuite, mes amis, il fallait voir comme j’envoyais. De la Savoyarde, de la Forestière, de la Nordique, de la Nantaise, à une vitesse folle : les galettes se matérialisaient dans ma main et je n’avais qu’à les lancer, d’abord comme des disque-volants, puis plutôt comme des chapeaux. Ensuite on se mit à me faire des reproches. Apparemment, j’envoyais toujours la même galette. Seul le nom changeait.