dessin : Amandine Urruty

vendredi 18 mai 2018

Ma toute petite fille (3)

En promenade au bord de l’Erdre, ma toute petite fille et moi, nous avons vu venir vers nous, au bout d’un moment, comme il fallait s’y attendre, un cycliste. Ma toute petite fille s’est alors mise à battre des mains en criant : Bavo ! Bavo ! Le cycliste a aussitôt froncé les sourcils et répondu d’un ton sec à ma toute petite fille de seize mois : Ça va, quoi ! C’est plat ! J’ai immédiatement pensé que ce cycliste était un imbécile, mais que les choses soient claires, je ne suis pour rien dans les événements qui ont suivi. Le cycliste a parcouru quelques mètres encore et s’est retrouvé d’une manière ou d’une autre dans la rivière. Il savait nager, aussi sa tête est-elle restée à la surface un certain temps, jusqu’à ce qu’un logstor d’eau douce la lui arrache et l’emporte un peu plus loin pour la dévorer sans doute à l’abri des regards.

samedi 12 mai 2018

Ma toute petite fille (2)

Il me semble que ma toute petite fille était là déjà dans mon enfance, là aussi loin que remonte ma mémoire. Peut-on réellement dire que le temps passe ? ou s’écoule ? Nous n’y connaissons rien, nous n’y connaissons absolument rien. Je prétends que tout a lieu en même temps. Tout est ici et maintenant, tout a toujours été ici et maintenant. J’ai d’autres preuves encore, des souvenirs par anticipation, mais ce n’est pas le bon terme, des expériences à vaciller dont je vous ferai part, peut-être, ou peut-être pas.

Ma toute petite fille (1)

On me demande l’âge de ma toute petite fille. Je réponds alors, sans trop y croire, que ma toute petite fille est âgée de seize mois. C’est un mensonge, en quelque sorte, mais il est plus simple de répondre ainsi. En réalité, ma toute petite fille n’a pas d’âge. Il est d’ailleurs fort probable qu’elle ait toujours été là.